• -10%

Carte des sentiers Parc de Portofino, Rapallo et Zoagli, Chiavari e Golfo Paradiso

ATTENTION! Les envois de cartes papier sont suspendus depuis le 15 juin et reprendront régulièrement le jeudi 4 juillet. Profitez dès maintenant de la remise de 10% pour réserver votre exemplaire ! La carte numérique sera partagée régulièrement.

Après le grand succès de la première édition, la nouvelle carte des sentiers est arrivée.

Une carte papier à l'échelle 1:25 000 avec tous les sentiers du Golfo Paradiso, Parc de Portofino, de Rapallo, Zoagli et Chiavari.

De plus, la grande nouveauté par rapport à l'édition précédente, est l'ajout de tous les sentiers du Golfo Paradiso, de Bogliasco à Camogli, en passant par Pieve Ligure, Sori, Recco et Uscio.

Très utile lors d'un voyage sur un itinéraire et surtout, lors de la planification d'une excursion.

Maximisez votre sécurité et tranquillité lors de vos randonnées;

Nous vous recommandons vivement d'ajouter également la carte numérique à votre panier, en plus de la version papier.
Avec cette combinaison, vous aurez toujours un guide fiable à portée de main, que vous exploriez les sentiers les plus reculés ou planifiez votre prochaine aventure.

Si vous choisissez de devenir Supporter, vous pourrez voir toutes les descriptions des sentiers, télécharger les traces gpx et avoir accès à notre carte numérique complète (un compte gmail est nécessaire).
Pour plus d'infos sur les Supporters, CLIQUEZ ICI

9,00 €
8,10 € Économisez 10%
Choisir la combinaison de cartes
9,00 €
8,10 € Économisez 10%
Quantité

En achetant ce produit, vous contribuez à la reforestation de la planète.

En collaboration avec Tree-nation

Pourquoi acheter précisément cette carte?

Simplement parce qu'elle est réalisée par un groupe de personnes locales, qui vivent dans la région et parcourent régulièrement ces sentiers, en aidant à leur entretien et en signalant les problèmes lorsque c'est possible.

La carte couvre les communes de Bogliasco, Pieve Ligure, Sori, Recco, Uscio, Camogli, Portofino, Santa Margherita Ligure, Rapallo, Zoagli e Chiavari.

Avec un total de plus de 550 kilomètres de sentiers, vous pourrez découvrir les parties les plus belles et populaires, ainsi que des zones cachées de cette région du Golfe Paradiso et une vaste zone du Golfe de Tigullio tout aussi attrayants et incontournables.

Tous les itinéraires ont été vérifiés par nos soins et sont praticables au moment de l'impression.

Les itinéraires sans balises de sentier sont représentés sur la carte par une ligne rouge fine, tandis que ceux qui sont balisés de F.I.E. sont représentés par une ligne rouge épaisse.
Les sentiers qui N'ONT PAS été verifiés par Portofinotrek sont indiqués par une ligne noire en pointillés.

Le recto de la carte montre l'ensemble des sentiers du Parc de Portofino et du Golfe de Tigullio, jusqu'à Chiavari

Le verso de la carte est consacré aux sentiers du Golfo Paradiso, à une brève légende et à une série de codes QR qui renvoient à des suggestions d'itinéraires recommandés sur ce site web, en partant des principaux lieux.

En achetant également la carte numérique, vous pourrez accéder à notre Google Map, pour une durée de 6 mois, et visualiser et naviguer sur d'autres chemins non présents sur la carte papier (un compte Gmail est requis). La carte numérique est constamment mise à jour, et les traces sont mises en évidence avec différentes couleurs en fonction de la commune respective.

Il est très important d'aborder chaque sortie avec conscience et préparation pour éviter les désagréments malheureux auxquels nous assistons constamment.

Ne manquez pas cette opportunité de vous engager dans une expérience de randonnée bien informée.

La carte de Portofinotrek, amie de l'environnement

La nouvelle carte des sentiers de Portofinotrek est imprimée sur du papier "STONE PAPER".

Le Stone Paper est un papier fabriqué à partir de poudre de pierre qui ne nécessite pas l'abattage d'arbres. Il a un impact environnemental nettement inférieur à celui du papier traditionnel.

Bois et eau, les matières premières utilisées dans le cycle de production du papier traditionnel, sont des ressources naturelles non illimitées et donc à préserver. Imprimer sur Stone Paper implique de travailler dans une perspective de responsabilité, en accordant une attention à la durabilité environnementale et aux retombées bénéfiques sur le territoire.

Le Stone Paper est un excellent exemple d'économie circulaire.

De plus, il possède des propriétés uniques, étant très résistant à la déchirure et aux intempéries.

Un économie d'énergie considérable

L'énergie nécessaire pour produire le Stone Paper est seulement équivalente à 15% de celle utilisée pour produire le papier traditionnel.

Zéro consommation d'eau

Le processus de production du Stone Paper n'utilise pas d'eau. Pour produire 1000 kg de papier traditionnel, il faut 35 000 litres d'eau, dont environ 2770 litres sont consommés sans possibilité de réutilisation. Pour chaque 1000 kg de Stone Paper, on économise 2770 litres d'eau.

Aucun arbre abattu

Pour produire 1000 kg de papier traditionnel, il faut 18/20 arbres qui fournissent de l'oxygène à 50 personnes par an. Aucun arbre n'est abattu pour produire du papier Stone Paper.

Réduction des émissions de CO2

Pour une tonne de Stone Paper, les émissions de CO2 sont de 482 kg, tandis que celles du papier traditionnel sont de 1431 kg. L'empreinte carbone de la Stone Paper est inférieure de 67% à celle du papier traditionnel. En utilisant la Stone Paper, la réduction de l'empreinte carbone pour 1000 kg de papier équivaut à parcourir 4520 km en voiture.

Aucune substance chimique

Dans la production du Stone Paper, aucune substance chimique n'est utilisée, contrairement à la fabrication traditionnelle du papier qui nécessite l'utilisation de produits chimiques pour extraire la cellulose des plantes et pour blanchir le papier. En imprimant sur le Stone Paper, seulement 25% de l'encre nécessaire est utilisée par rapport au papier traditionnel.

100% résistant à l'eau

Le Stone Paper peut être plongé dans les liquides et séché sans altérer ses caractéristiques. Il est résistant à la déchirure et ignifuge, avec une excellente restitution des couleurs. Au toucher, il offre une sensation agréable de soft-touch.

Un économie d'énergie considérable

L'énergie nécessaire pour produire le Stone Paper est seulement équivalente à 15% de celle utilisée pour produire le papier traditionnel.

Zéro consommation d'eau

Le processus de production du Stone Paper n'utilise pas d'eau. Pour produire 1000 kg de papier traditionnel, il faut 35 000 litres d'eau, dont environ 2770 litres sont consommés sans possibilité de réutilisation. Pour chaque 1000 kg de Stone Paper, on économise 2770 litres d'eau.

Aucun arbre abattu

Pour produire 1000 kg de papier traditionnel, il faut 18/20 arbres qui fournissent de l'oxygène à 50 personnes par an. Aucun arbre n'est abattu pour produire du papier Stone Paper.

Réduction des émissions de CO2

Pour une tonne de Stone Paper, les émissions de CO2 sont de 482 kg, tandis que celles du papier traditionnel sont de 1431 kg. L'empreinte carbone de la Stone Paper est inférieure de 67% à celle du papier traditionnel. En utilisant la Stone Paper, la réduction de l'empreinte carbone pour 1000 kg de papier équivaut à parcourir 4520 km en voiture.

Aucune substance chimique

Dans la production du Stone Paper, aucune substance chimique n'est utilisée, contrairement à la fabrication traditionnelle du papier qui nécessite l'utilisation de produits chimiques pour extraire la cellulose des plantes et pour blanchir le papier. En imprimant sur le Stone Paper, seulement 25% de l'encre nécessaire est utilisée par rapport au papier traditionnel.

100% résistant à l'eau

Le Stone Paper peut être plongé dans les liquides et séché sans altérer ses caractéristiques. Il est résistant à la déchirure et ignifuge, avec une excellente restitution des couleurs. Au toucher, il offre une sensation agréable de soft-touch.

Où l'acheter

Débloquez, visualisez et téléchargez la piste GPX en devenant supporter.

ptrek10999
2024-07-03

Références spécifiques

EAN-13
0637902207796

Nous suggérons aussi