Ekoe nous accompagne sur nos excursions de manière éco-durable

Généralement la communauté de randonneurs, aimant la nature, est respectueuse de l'environnement et veille à ne pas laisser de déchets sur les sentiers mais malheureusement il y a des exceptions et, encore trop souvent, on trouve de la vaisselle en plastique, des barres de papier, des sacs, des canettes et tout ce qui jaillit entre le gazon.

Aujourd'hui, nous devrions tous avoir appris que le plastique, un matériau révolutionnaire qui a changé nos vies, met des centaines et des centaines d'années à se décomposer, causant d'énormes dommages à l'environnement, aux animaux et, par conséquent, aux humains également.

Il y a quelques mois est arrivée la triste novelle qu'au Sri Lanka, un troupeau d'éléphants, en raison de la déforestation, est allé chercher de la nourriture dans une décharge à ciel ouvert et l'ingestion de plastique, comme l'a confirmé l'autopsie, a causé la mort de six pachydermes.
Mais cela ce n'est qu'un des nombreux exemples qui peuvent être apportés pour démontrer la nocivité du plastique.

Pouvons-nous faire quelque chose?
Pendant nos activités de plein air, recueillir nos déchets (et peut-être même ceux qui laissént les autres) et les jeter  dans les bacs appropriés pour permettre le recyclage c'est un geste élémentaire mais extrêmement important et il est la première étape que NOUS TOUS DEVONS FAIRE.
L'étape suivante: utiliser des produits biodégradables et surtout fabriqués avec des matériaux naturels qui les rendent compostables, c'est-à-dire qu'en cas d'abandon dans l'environnement ils se dégradent en peu de temps (dans tous les cas il est déconseillé de le faire) et peuvent être jetés dans les déchets organiques pour devenir du compost.

Mais ATTENTION, tout ce qui est biodégradable n'est pas automatiquement compostable, pour être défini comme un tel produit il doit avoir les caractéristiques suivantes définies par la norme européenne UNI EN 13432: 2002:

  • être en mesure d’atteindre 90% de biodégradation en moins de 6 mois s’il est soumis à un environnement riche en gaz carbonique
  • lorsqu’il est mis en contact avec des déchets organiques pendant 3 mois, la masse de matériau doit être constituée au moins de 90% de résidus inférieurs à 2 mm de diamètre
  • une concentration en azote, phosphore, magnésium et potassium dans les limites établies il n'a aucun effet négatif sur le processus de compostage.


Toutes les caractéristiques que l'on retrouve dans les articles fabriqués par la société italienne Ekoe.

Ekoe, née en 2011 en tant qu'association environnementale, a grandi et s'est développée au fil des ans, devenant une entreprise bien structurée qui a crée le premier marché en ligne d'articles sans plastique, usage unique, écologiques et respectueux de la nature. Nous avons découvert cette réalité vertueuse en recherchant des pailles compostables, puis satisfaits de l'achat nous avons également testé d'autres articles utiles pour nos activités de plein air, comme des nappes, des serviettes, des assiettes, des verres, des couverts et divers contenants mais leur offre est bien plus large, allant des produits d'hygiène aux sacs en passant par les saladiers.

Tous les articles offrent les mêmes fonctionnalités que leurs homologues en plastique mais avec de grands avantages pour notre planète. Par exemple, dans notre sac à dos, avec la bouteille thermique, il y a toujours des verres à café pour partager une pause sucrée avec nos compagnons d'aventure, souvent devant un paysage à couper le souffle, et nous pouvons confirmer que ceux produits produits par Ekoe résistent bien à la température du café, ils sont inodores et n'altèrent pas le goût de la boisson, avec l'avantage de le pouvoir jetés avec les déchets organiques pour devenir de l'engrais pour le sol.

Si vous souhaitez vous aussi contribuer à abolir l'utilisation du plastique dérivé du pétrole, visitez le site Web d'Ekoe, et si vous êtes un Supporterr de Portofinotrek, vous bénéficierez d'une réduction de 10% sur tout le catalogue.